Un nouveau décret, publié ce lundi 22 juin, vient encore assouplir un certain nombre de restrictions imposées par l’état d’urgence sanitaire. Normalement le dernier avant la fin de celle-ci, prévue le 10 juillet prochain.

Nouvelle étape vers la sortie de l’état d’urgence sanitaire, avec la parution lundi 22 juin d’un nouveau décret desserrant une nouvelle fois progressivement l’étau des restrictions. Sachant qu'en parallèle le Sénat était à son tour amené à se pencher, ce lundi, sur le projet de loi relatif à la sortie de l'état d'urgence sanitaire prévue le 10 juillet.

Le décret vient également préciser que lorsqu’il est prescrit, le port du masque s’applique "aux personnes de onze ans et plus". À noter que son port n’est plus obligatoire pour les candidats à un concours ou un examen lorsqu’ils sont assis.

 

Rassemblements

Les visites guidées organisées par des personnes titulaires d'une carte professionnelle sont de nouveau possibles sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public.

[...]

Sports : retour des sports collectifs

En zone verte, les établissements d’activité physiques et sportives peuvent rouvrir sans restriction, si ce n’est pour la seule pratique des sports de combats, qui reste interdite (à l’exception des sportifs professionnels et de haut niveau, qui peuvent désormais reprendre la compétition).

Dans les établissements sportifs ouverts, les activités sportives peuvent donner lieu à des "regroupements de plus de dix personnes" – entendre les sports collectifs – à la condition du respect d’une distanciation physique de deux mètres, "sauf lorsque, par sa nature même, l’activité sportive ne le permet pas". Les vestiaires collectifs restent fermés.

En zone orange, les établissements d’activité physiques et sportives restent fermés, mais ils peuvent organiser la pratique d’activités de plein air à l’exception des sports collectifs et de combat et des piscines, sans donner lieu à des regroupements de plus de dix personnes (sauf professionnels et sportifs de haut niveau, enfants scolarisés…).

 

Espaces divers, culture et loisirs : les cinémas rouvrent

En zone verte, salles de projection, centres de vacances et établissements d’enseignement artistique spécialisé peuvent rouvrir sous conditions, contrairement aux salles de danse qui restent fermées.
Pour les salles de projection, nécessité d’une place assise et distance d’un siège entre les sièges occupés par chaque personne ou chaque groupe de moins de dix personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble. L’accès aux espaces permettant des regroupements est interdit, sauf s'ils sont aménagés.
Dans les salles de jeux, nécessité d’une distance d’un siège ou d’un mètre entre chaque personne ou chaque groupe de moins de dix personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble sauf si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique, l’accès aux espaces permettant des regroupements restant interdit sauf aménagements permettant le respect des mesures sanitaires désormais habituelles.

Le port du masque n’est pas obligatoire dans les salles de projections, d’auditions, de conférence, des réunions, chapiteaux, salles omnisports, établissements de plein air... lorsque les personnes sont assises en étant séparées par un siège vide. Sauf s’il est jugé "nécessaire eu égard à la nature des spectacles et aux comportements des spectateurs susceptibles d’en découler" ou si l’organisateur le décide.

 

Lien vers le décret

Lien vers l'article complet

 

Source : Banque des territoires - Groupe Caisse des dépôts

NOS PARTENAIRES
  • 1
  • 2
  • 3

Plateforme d'information et d'orientation des bénévoles