Publication : jeudi 31 janvier 2019 12:13

La fiscalité liée aux dons n’a pas changé. Néanmoins, la collecte serait en baisse de 20 % par rapport à 2017.

Les dons aux associations sont les victimes collatérales des récentes réformes de la fiscalité – transformation de l’impôt sur la fortune (ISF) en impôt sur la fortune immobilière (IFI), hausse non compensée de la CSG pour les personnes retraitées – et des inquiétudes suscitées par l’entrée en vigueur du prélèvement à la source.

« Avec le passage de l’ISF à l’IFI, nous avons collecté 5 millions d’euros en 2018 contre 11 millions avec l’ISF en 2017. Pour la collecte des dons ouvrant droit à la réduction d’impôt sur le revenu, nous accusons un retard de plus de 5 %. Et nous estimons la baisse globale des dons à 20 % à la fin de l’année. D’une manière générale, la situation du secteur de la philanthropie est préoccupante », explique Axelle Davezac, directrice générale de la Fondation de France.

 

Lien vers l'article complet

 

Source : lemonde.fr

NOS PARTENAIRES
  • 1
  • 2
  • 3

Plateforme d'information et d'orientation des bénévoles