Publication : vendredi 15 février 2019 11:03

Les associations : état des lieux et évolutions, vers quel secteur associatif demain ?

Ce document présente les principaux résultats de la cinquième édition de l’enquête Paysage associatif français dont l’objectif est à la fois de dresser un état des lieux du secteur associatif français, de construire les principaux indicateurs d’activité et d’organisation des associations et d’analyser les évolutions du secteur tous les six ans dans différents domaines : secteurs d’activité, emploi salarié, financement, gouvernance, bénévolat.

Nous reprendons ici un extrait de cette étude "LE PROFIL DES DIRIGEANTS BENEVOLES"

  • Une féminisation croissante mais lente des présidences

Les présidences associatives sont toujours majoritairement dominées par les hommes, les catégories socioprofessionnelles supérieures et les seniors. La féminisation des présidences augmente, mais à un rythme lent : la part des femmes dans les présidences est passée de 31% en 2005 à 36% en 2017.

 

  • Une accentuation de la part des CSP supérieures, déjà nombreuses, dans les présidences associatives

L’évolution selon la catégorie socioprofessionnelle montre une accentuation du poids – déjà très important - des catégories supérieures (chefs d’entreprises, cadre supérieurs, professions libérales) dans les présidences associatives, qui est passé de 29 % en 2011 à 31% en 2017.

Les seuls enseignants occupent 13% des fonctions de président et leur part est restée la même à six ans d’intervalle. La part des ouvriers n’évolue pas : ils représentaient 5% des présidences d’association en 2011, et cette proportion n’a pas bougé en 2017 ; ainsi leur poids apparaît toujours très décalé comparativement à leur importance numérique dans la population active.

  • Un poids élevé et croissant des seniors

Le poids élevé des seniors dans les présidences associatives s’accentue au fil des années : les seniors représentaient 32% des présidences associatives en 2005 et 34% en 2011 ; ils en représentent 41% en 2017. Outre le fait que le poids des Français de plus de 65 ans s’accroît de façon importante dans la population, cette catégorie de la population réunit un certain nombre de qualités très utiles pour diriger les associations : du temps libre, des compétences en matière de droit, gestion, communication liées aux CSP qui sont les siennes.

  • Le poids des jeunes dans les présidences n’évolue guère ; les moins de 36 ans occupent 7% des présidences en 2017 contre 8 % en 2011

 

Lien vers l'enquête

 

 

Source : Enquête "Les associations : état des lieux et évolutions, vers quel secteur associatif demain" de Viviane Tchernonog

NOS PARTENAIRES
  • 1
  • 2
  • 3

Plateforme d'information et d'orientation des bénévoles