Question : Pouvons-nous reprendre l'activité danse et dans quelles conditions ?

 

Réponse :

Oui. À la rentrée 2020, la pratique et l’enseignement de la danse sont autorisés partout en France (sauf Mayotte et Guyane).

Rien ne s’oppose à l’autorisation d’ouverture et d’accueil du public des écoles et structures de danse, en pleine conformité avec la règlementation en vigueur, en appliquant les recommandations sanitaires communes à tous les Établissements Recevant du Public (ERP). L’organisation des cours de danse et stages se fait donc sans nécessité de demande d’autorisation préfectorale préalable.

Néanmoins, le décret du 10 juillet consolidé le 28 août 2020 précise des conditions de mise en œuvre d'un certain nombres d'activités avec une entrée par activité et par catégorie d'ERP.

1/ Quelles salles peuvent accueillir la pratique et l'enseignement de la danse ?
Ainsi, pour savoir si l'activité danse peut se mettre en place dans le contexte sanitaire, il convient de connaître la classification du lieu d'exercice. Selon le décret et les consignes de la Préfecture de Loire-Atlantique, l'enseignement de la danse peut se tenir :

  • dans les Établissement Recevant du Public (ERP) de type X, établissements sportifs couverts
  • dans les établissements de type L : salles d'auditions, de conférence, multi usage (assouplissement des consignes données par la Préfecture de Loire-Atlantique pour ces établissements) >> enseignement de la danse uniquement / bals et soirées dansantes interdits
  • dans les établissement de type R : établissements d'enseignement artistiques spécialisés, centre de vacances.

NB : afin d'éviter toute confusion, les établissements de type P nommés «salles de danse», évoqués dans le décret et dans lesquels les activités dansantes sont interdites, désignent les discothèques ou salles de bals.
Enfin, pour les départements considérés comme des«Zones de Circulation active du Virus», les Préfets peuvent restreindre, interdire ou réglementer l’accueil du public dans les établissements de type R ou X dans le but de lutter contre la propagation du virus.

2/ Les consignes pour mener la pratique

Elles sont indiquées dans le guide de la Fédération française de danse consultable ICI. ATTENTION, des consignes plus restrictives peuvent être données par les Préfets. Des consignes pourront par ailleurs vous êtes transmises par le gestionnaire de la salle. Il convient de transmettre à l'ensemble de vos adhérent.e.s par mail, affichage et/ou sur votre site internet/réseaux sociaux les consignes pour la pratique de l'activité.

Quelques éléments à retenir en plus des généralités liées à la gestion des flux et au respect des mesures barrières :

  • Des mesures peuvent limiter le nombre de personnes accueillies et/ou définir des horaires décalés pour limiter les interactions entre les danseur.euse.s et les contacts physiques (enseignants/danseurs)
  • Pendant la pratique, un espace de minimum 4m2 est préconisé entre chaque danseur.euse lorsque cela est possible, même si le décret du 10 juillet 2020 consolidé le 2 septembre précise : la distanciation physique n'a pas à être observée pour la pratique des activités artistiques dont la nature même ne le permet pas.
  • Le port du masque obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans, sauf pendant la pratique
  • Un suivi daté des présents est systématisé à chaque début de cours avec appel afin de pouvoir contacter les participant.e.s en cas de Covid 19. Les adhérent.e.s sont prévenus par écrit (dans la charte/message sur les conditions de la reprise) sur les raisons de ce suivi. Les locaux sont aérés toutes les 3 heures pendant 15 minutes
  • Les vestiaires collectifs sont accessibles dans le strict respect du protocole sanitaire : limitation du nombre de personnes présentes simultanément en fonction de la capacité d'accueil, port du masque obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans, aération des vestiaires après utilisation, mise en place d’une fiche horodatée des utilisateurs, chaque personne doit arriver avec un sac personnel, toutes les surfaces de contact (banc,chaises,poignées,...) doivent être désinfectées au moins 2 fois par jour.
  • La désinfection du sol est obligatoire après chaque utilisation (à voir avec les contraintes des gestionnaires de salles)
  • Les surfaces de contacts usuelles, les équipements (barres, agrès,décors,...) font l’objet d’un nettoyage / d’une désinfection avant et après chaque utilisation (l’utilisation de lingettes à usage unique est recommandée)
  • Chaque danseur et danseuse doit venir muni de son propre matériel (stylo,carnet, ...) et de sa propre tenue dans un sac spécifique fermé.
  • Tout matériel servant à l’activité doit être personnel et tout matériel collectif devra être systématiquement désinfecté après utilisation.Tout changement de tenue et/ou de chaussures doit être effectué avant d’entrer dans la salle du cours de danse.

 Sources :

Guide de retour à la danse, Fédération française de danse, mis à jour le 27 août 2020

Décret du 10 juillet 2020, consolidé le 2 septembre 2020 chapitre 5, article 45

Guides d'aide à la reprise d'activités culturelles et artistiques du Ministère de la Culture.

NOS PARTENAIRES
  • 1
  • 2
  • 3

Plateforme d'information et d'orientation des bénévoles